Les séances

Les séances de médiation équine

Les personnes (enfants, adolescents, adultes ou personnes âgées) accompagnées en séance de médiation avec le cheval n’ont pas besoin de compétences particulières. Dans un cadre bienveillant et sécurisant, c’est le contact avec l’animal qui crée un contexte particulièrement favorable. Le cheval devient l’intermédiaire, dans une triangulation de la relation dans laquelle il joue un rôle d’interface et de point d’équilibre entre la personne accompagnée et l’accompagnant. Le cheval, en renvoyant et en transmettant les messages qu’il perçoit, facilite les échanges avec ses réactions et son tempérament.
Le but de cette approche est de faire appel à de nombreuses techniques psycho-corporelles et des outils tels que les perceptions, les stimulations sensorielles, les gestes, les postures, les échanges verbaux, les émotions, … le travail se fait par le mouvement du corps, sa mobilisation dans l’espace, par l’utilisation de la sphère sensorielle à travers le toucher, l’odorat, le visuel, l’olfactif et par la sphère émotionnelle de toutes les émotions ressenties dans le corps. Véritable catalyseur d’émotions, le cheval décrypte les émotions, les révèle, aide à les gérer, les interpréter, et à les transformer en ressources solides dans le quotidien. 

Les séances de médiation équine peuvent être à visée thérapeutique ou simplement pour un développement personnel. Les séances sont adaptées à chaque personne, à son vécu, à ses besoins, à ses attentes, et surtout à “son objectif” défini en début de la séance.

Déroulement d’une séance en médiation équine

La séance de médiation équine se déroule en extérieur. En fonction de la saison (et de vos ressentis aux températures au moment de la séance), prenez soin de vous habiller en tenue confortable, de prévoir de vous chausser de bottines ou encore de bottes en caoutchouc. le praticien en médiation équine écoute avec attention et bienveillance le consultant. Il l’interroge (anamnèse*) sur les troubles ressentis, sur les habitudes de détente, sur les soins et/ou traitements en cours ainsi que sur son objectif pour la séance. La première séance dure 1h30 environ, les séances suivantes entre 45 et 60 minutes.

Médiation équine, quels équidés ?
Le praticien en médiation équine choisit les équidés utilisés en séance en fonction de leur taille (du poney shetland au cheval), de leur tempérament et de leur caractère, mais aussi en fonction des bénéficiaires et des objectifs de prise en charge. 

Médiation équine, comment  ?
Les séances de médiation équine peuvent être individuelles ou en groupes, pour des particuliers ou des institutions.
Mon approche est basée sur le respect et le bien être du cheval, l’éthologie et la communication avec l’animal.
• La médiation équine n’enseigne pas l’équitation
• La médiation équine ne remplace pas une consultation médicale.
• Je ne suis pas formée pour accueillir des personnes dans le cadre d’une équitation “adaptée”.

Médiation équine, quelques références
• Ifce, 2018. La médiation équine : qu’en pensent les scientifiques ? Edition Haras Nationaux, 216 pages.
• Fédération Française d’Equitation, Service Cheval et diversité : https://www.ffe.com/club/Cheval-Diversite
• 
Syndicat Interprofessionnel des Praticiens de la Médiation Equine (SIPME) : http://www.sipmediationequine.fr